"Un enfant qu'on approuve apprend à s'accepter "

D.Nolte

La sagesse de Rumi, poète persan du XIIIème siècle

La blessure est l’endroit où la lumière entre en vous.

Ces douleurs que vous ressentez sont des messagers. Ecoute-les.

Ne vous affligez pas. Tout ce que vous perdez revient sous une autre forme.

Arrêtez-vous d’agir de façon si limitée. Vous êtes l’univers en mouvement.

Hier, j’étais ingénieux, de sorte que je voulais changer le monde. Aujourd’hui je suis sage, de sorte que je me change.

Laissez-vous silencieusement attiré par ce que vous aimez vraiment. Quand vous faites des choses depuis votre être, vous sentez une rivière couler en vous.

Pensez ainsi : Cette vie humaine est comme une auberge, chaque matin voit un nouvel arrivage. Une joie, une dépression, une mesquinerie, viennent comme un visiteur inattendu à la conscience, accueillez et considérez les tous. 

Traitez chaque invité honorablement. La pensée sombre, la honte, la méchanceté, accueillez-les à la porte en riant et invitez-les à entrer. Soyez reconnaissant pour qui que ce soit qui vient, parce que chacun a été envoyé comme un guide de l’au-delà. 

Vous allez de maison en maison, recherchant le collier du diamant qui est déjà autour de votre cou!

Tout dans l’univers est en vous. Demandez tout à vous-même.

Votre tâche ne doit pas être de chercher l’amour mais simplement de chercher toutes les barrières que vous avez construites en vous contre lui. 

Ce qui est faux dérange le cœur mais ce qui est vrai apporte une tranquillité joyeuse 

Ce Que vous cherchez vous cherche.

Cet univers n’est pas à l’extérieur de vous. Regardez à l’intérieur de vous-même; tout ce que vous voulez, vous l’êtes déjà !