"L'espoir ne doit pas être tourné vers l'avenir mais vers l'invisible"
Christiane Singer

 Le Dr Guy Londechamp, dans le DVD "les chemins de la guérison"  un film de Jean-Yves Bilien*, nous rapporte des expériences qui ouvrent des voies de compréhension quant à l'action de l'énergie (extrait de l'expérimentation livrée dans ce DVD) :

"Les humains" rappelle le Dr Londechamp "sont constitués de millions de milliards de cellules. Pour essayer de comprendre comment des cellules peuvent communiquer et travailler ensemble sans rentrer dans le chaos, on peut s'appuyer sur les travaux de Fritz Albert Popp, un physicien qui a travaillé sur la biologie cellulaire et la biologie de la lumière (son livre date des années 80)".

L'expérience relativement simple est la suivante : Fritz Albert Popp a séparé en deux une culture cellulaire, obtenant donc deux cultures cellulaires identiques. Il a placé ces deux cultures cellulaires dans deux ballons de quartz séparés et fermés. Il a ensuite irradié aux rayons X la culture n°1 induisant ainsi sa mort ; il a alors été relevé, qu'avant que les cellules ne  meurent, elles émettaient un signal particulier que Fritz Albert Popp a appelé le chant du cygne : un peu comme si les cellules libéraient, avant de mourir, une information." 

l'expérience devient alors très intéressante, car

"sans qu'il soit fait quoi que ce soit de particulier, cette information est transférée -ou plus exactement se transfert automatiquement- à la culture cellulaire numéro deux qui va mourir selon les mêmes modalités  que la culture numéro un, mais sans avoir été exposée aux rayons X.

Ceci indique, ajoute le Dr Londechamp, que les cellules issues d'une même culture restent reliées même à distance:  c'est ce que l'on appelle en physique "l'intrication" c'est-à-dire ce lien subtil qui relient les particules des cellules des organismes qui ont été en contact intime à un moment donné. Ce contact intime est conservé même à une très grande distance."

Une expérience encore plus étonnante : quand des cellules du corps réagissent à distance .....

"Dans le même domaine, un chercheur américain, C. Baxter, a fait des expériences avec la muqueuse jugale (de la bouche) de certains de ses patients. Il a cultivé les cellules de cette muqueuse puis les a séparées à une distance qui allait de 10 m à 12 km.  Il a enregistré les modifications qui se faisaient dans la culture cellulaire quand il stimulait les récepteurs de la muqueuse jugale ou cutanée chez son patient. L'expérience, à chaque fois, a été concluante :  à chaque stimulation dans la bouche du patient, la culture cellulaire, à quelle que distance que ce soit, réagit.

On commence à comprendre qu'un lien très fort qui relie deux êtres humains : une mère et son enfant, des jumeaux etc. puisse permettre à ces personnes de ressentir les mêmes choses quelles que soient les distances qui les séparent ;

Quelqu'un qui à une disposition empathique est capable de se mettre en résonance, même à distance, avec quelqu'un d'autre qu'il s'agisse d'un être cher, d'un enfant ou d'un malade avec lequel le guérisseur entre en résonance profonde. Cela permet de comprendre comment la résonance peut ramener un état de cohérence et de guérison possible par un transfert d'information. Ce transfert se passe toujours dans l'ultraviolet ou dans les gammes ou fréquences au-dessus,  de plus en plus fines éthérées."

                                Intéressante matrice vivante qu'est ce lieu dans lequel nous évoluons .....
                                Linus Pauling, prix Nobel de chimie et prix Nobel de la Paix, nous le confirme
                                " la vie ce n'est pas les molécules mais les liens entre les molécules" 

Pour en savoir plus :

Rubrique DVD du site  : les chemins de la guérison

 www.filmsdocumentaires.com
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.